Comment peut-on innover pour mieux engager et fidéliser davantage le spectateur à l’Opéra de Montréal, avant, pendant et après la représentation dans un contexte post crise ?

Défi proposé par


Ce défi s’inscrit dans le cadre des objectifs de développement durable des Nations Unies:


Ce défi s’inscrit dans le cadre des objectifs de développement durable des Nations Unies :

Contexte

L’Opéra de Montréal est une institution fondée en 1980 et qui, dans le cadre de ses six productions annuelles, reçoit plus de 42 000 spectateurs. Étant l’une des trois compagnies résidentes de la Place des Arts, quatre de ses productions ont lieu dans la Salle Wilfrid-Pelletier contenant 3000 places, alors que les deux autres ont lieu dans des salles plus intimistes à travers la ville dans le cadre de partenariats multidisciplinaires.

De manière générale, les abonnés de longue date de l’Opéra de Montréal sont très fidèles. Cependant, le taux de renouvellement de nos nouveaux abonnés oscille autour de 50% après la première année. Pour ce qui est des billets unitaires, c’est près de 80% des acheteurs qui viennent pour une première fois qui ne reviendront jamais à l’Opéra de Montréal.

Il y a quinze ans, la salle de l’Opéra de Montréal était remplie à 65% ou plus avec ses abonnés, et l’impulsion de fidéliser par abonnement reste encore forte à l’opéra même si les abonnés ne représentent plus que 40% de l’occupation de la salle Wilfrid-Pelletier. Le comportement des mécènes a changé et l’industrie essaie de développer de nouveaux modèles de fidélisation et de mieux comprendre les facteurs d’engagement du public, sans bénéficier de la recherche et des stratèges de haute qualité dont disposent les principales entreprises concurrentes.

Suite aux enjeux identifiés, un sondage fait par l’Opéra de Montréal a révélé les principaux freins à retourner vers le spectacle, soit 1) L’importance accordée aux autres formes d’art et activités, 2) un manque d’attachement envers la marque Opéra de Montréal 3) le choix et la variété jugés restreints des oeuvres présentées, 4) le prix de l’expérience et 5) un manque de flexibilité.

Considérant un marché extrêmement concurrentiel pour les arts et le divertissement avec certaines des institutions et festivals les plus influents au Canada et dans le monde. Considérant que le plus grand avantage stratégique de l’OdM sur ce marché est qu’il est la seule grande compagnie d’opéra, et l’opéra est une forme d’art particulière qui passionne les gens. Considérant qu’être amateur d’opéra n’est pas tant un choix du consommateur qu’une identité et bien que sa marque soit gravée d’une idée d’élitisme et de sophistication, elle fascine toujours le grand public et porte une valeur inhérente au-delà du divertissement.

Dès lors, comment maintenir l’engagement, la fidélisation de leurs spectateurs à moyen et long terme, tout en répondant à la pression pour élargir son public et accueillir de nouveaux spectateurs qui vivront une première expérience à l’opéra font partie des défis du secteur? Ces types d’enjeux ont été accentués face aux nouveaux paradigmes de rassemblement et au développement de l’opéra en ligne.

Dans le cadre du Coopérathon 2020, l’Opéra de Montréal – est à la recherche de :

solutions innovantes afin 1) d’engager et de fidéliser leurs spectateurs autour d’une représentation; 2) élargir son public et accueillir de nouveaux spectateurs; 3) connaître de manière plus intimes le comportement des utilisateurs.trices.

La solution ne pourrait proposer un concept ou un prototype qui touche directement la création d’une production. Cette solution se veut applicable à la réalité spécifique de l’Opéra de Montréal, mais se peut être extrapolable pour des organisations similaires et/ou connexes. Voici des éléments additionnels pour votre solution:

  1. Nouvelles façons de développer des liens avec la communauté, en restant en contact avec leur public entre chaque spectacle afin de renforcer leur sentiment d’appartenance envers l’Opéra de Montréal.
  2. Développer des outils qui permettent de comprendre les véritables raisons pour lesquelles les gens choisissent de venir à l’opéra, d’être fidèles à l’opéra, et de comprendre les facteurs qui influencent leur expérience à la lumière de ces raisons.
  3. Développer des outils, services physiques ou numériques d’engagement, de fidélisation avant, pendant et après une représentation.

Votre projet et participation permettra à l’Opéra de Montréal, et à l’Opéra de manière général de maintenir sa volonté de rester accessible et dynamique, d’être une fenêtre de visibilité international et de poursuivre sa mission de démocratiser cette forme d’art,

Statistiques et données

Déverrouillez ces informations sur la plateforme des participants (Global) en en vous inscrivant au Cooperathon 2020

Démarrez l’aventure

Transformez vos idées en innovations d’impact !

Connecter la passion, le talent, les institutions, les communautés et l’académique pour développer ensemble un futur socialement responsable.

« Coopérathon » est une marque de commerce propriété de la Fédération des caisses Desjardins du Québec.

Cooperathon @ FacebookCooperathon @ InstagramCooperathon @ TwitterCooperathon @ YouTubeCooperathon @ Linkedin

Abonnez-vous à l’infolettre Coopérathon

Abonnez-vous à l’infolettre Coopérathon

Connecter la passion, le talent, les institutions, les communautés et l’académique pour développer ensemble un futur socialement responsable.

« Coopérathon » est une marque de commerce propriété de la Fédération des caisses Desjardins du Québec.

Cooperathon @ FacebookCooperathon @ InstagramCooperathon @ TwitterCooperathon @ YouTubeCooperathon @ Linkedin