Comment pouvons-nous accélérer l’adoption de solutions propres et écoénergétiques au sein de l’économie canadienne ?

Défi proposé par


Ce défi s’inscrit dans le cadre des objectifs de développement durable des Nations Unies:


Ce défi s’inscrit dans le cadre des objectifs de développement durable des Nations Unies :

Contexte

Afin de prévenir des changements climatiques catastrophiques, le système énergétique mondial doit viser la carboneutralité. Cette transition énergétique nécessitera des changements importants dans bon nombre de secteurs (l’industrie, le bâtiment, les transports et l’agriculture), mais permettra une croissance économique à long terme durable et améliorera la qualité de vie de tous les habitants de notre planète.

Le type de problème que nous voulons résoudre ou une occasion que nous voulons créer ?

Le cycle d’adoption des technologies compte quatre grands volets : recherche, développement, démonstration et déploiement. Bien que l’accent soit souvent mis sur le début du processus, les derniers stades sont tout aussi importants. Le déploiement à grande échelle d’une technologie est d’autant plus difficile quand ses avantages ne sont pas immédiatement apparents, ce qui est le cas pour tout ce qui touche à la réduction d’émissions de gaz à effet de serre.

Les méthodes de réduction des émissions de CO2 existent, mais le rythme d’adoption des technologies propres et des mesures d’efficacité énergétiques n’est pas suffisant pour réduire la consommation d’énergie de façon importante. Ce phénomène est amplifié par la forte croissance du parc immobilier canadien. Par exemple, les thermopompes ont une efficacité énergétique reconnue. Et pourtant, leur part de marché pour les systèmes de chauffage résidentiels n’a augmenté que de 4.1% en presque 30 ans (entre 1990-2017).

Cette lenteur d’adoption et d’intégration de solutions énergétiques propres peut être attribuée à une variété de facteurs, dont une faible sensibilisation des citoyens aux solutions existantes, le manque de confiance à l’égard de ces technologies ou des arguments économiques peu probants par rapport aux technologies émettrices de carbone traditionnelles. Ce défi s’intéresse à des solutions propres, éco-énergétiques et aux moyens de faciliter leur déploiement à grande échelle.

Établir les besoins en matière de solutions novatrices

Certaines technologies propres, pourtant prometteuses, sont encore au stade de développement ou de démonstration depuis des décennies et ne peuvent passer à l’étape du déploiement et ainsi contribuer à atteindre les cibles de carboneutralité. Jusqu’à présent, l’adoption de ces technologies dépend beaucoup d’interventions gouvernementales, elles-mêmes en grande partie tributaires du climat politique. La lenteur du processus confirme que cette stratégie ne peut à elle seule permettre à ces technologies d’être déployées à grande échelle. Par conséquent, des solutions différentes, novatrices, doivent être mises de l’avant pour faciliter et accélérer ce déploiement.

Ces solutions devront briser l’inertie qui freine l’adoption de ces technologies au moyen de stratégies comme l’établissement de prix concurrentiels par des économies d’échelle, une plus grande sensibilisation du public et du marché, la diffusion de pratiques exemplaires, l’amélioration de la structure du marché et la révision des cadres réglementaires.

Dans le cadre du Coopérathon 2020, le centre de recherche de CanmetÉNERGIE à Varennes aimerait se faire proposer des solutions novatrices pour :

  1. Inciter les consommateurs à devenir des prosommateurs en tirant profit de ressources énergétiques décentralisées, comme les systèmes solaires photovoltaïques décentralisés et les véhicules électriques en :
    1. étudiant de nouvelles approches du marché 
    2. concevant de nouveaux outils interactifs 
    3. remettant en question les structures tarifaires existantes 
    4. créant des programmes que les compagnies d’électricité pourront adopter dans des collectivités et/ou des secteurs précis.
  1. Accélérer la décarbonisation des bâtiments canadiens en :
    1. sensibilisant leurs propriétaires à l’aide d’outils accessibles qui leur permettront de mieux comprendre et comparer leur utilisation et leur rendement énergétiques 
    2. élaborant des outils et des stratégies pour cibler et diffuser des pratiques exemplaires et des solutions concrètes et éprouvées afin de réduire la consommation énergétique des bâtiments à l’échelle locale ou régionale 
    3. proposant des modèles d’affaires et des approches novatrices pour stimuler l’adoption et la mise à l’échelle des technologies écoénergétiques dans les bâtiments.

Statistiques et données

Déverrouillez ces informations sur la plateforme des participants (Global) en en vous inscrivant au Cooperathon 2020

Démarrez l’aventure

Transformez vos idées en innovations d’impact !

Connecter la passion, le talent, les institutions, les communautés et l’académique pour développer ensemble un futur socialement responsable.

« Coopérathon » est une marque de commerce propriété de la Fédération des caisses Desjardins du Québec.

Cooperathon @ FacebookCooperathon @ InstagramCooperathon @ TwitterCooperathon @ YouTubeCooperathon @ Linkedin

Abonnez-vous à l’infolettre Coopérathon

Abonnez-vous à l’infolettre Coopérathon

Connecter la passion, le talent, les institutions, les communautés et l’académique pour développer ensemble un futur socialement responsable.

« Coopérathon » est une marque de commerce propriété de la Fédération des caisses Desjardins du Québec.

Cooperathon @ FacebookCooperathon @ InstagramCooperathon @ TwitterCooperathon @ YouTubeCooperathon @ Linkedin